aujourd'hui quoi de neuf

Publié le par marivais

et bien ce matin je me suis rendue à mon travail comme tous les jours. Ma journée a été écourtée car il y avait un mouvement de grève que l'on peut suivre à la journée ou à la demi-journée. Pour ma part c'est l'après midi. Le motif : suppression de certains points de notre convention collective comme le maintien de salaire pendant six mois d'arrêt maladie, ils veulent le passer à trois, et ensuite suppression d'une allocation vacances qu'ils veulent redispatcher dans notre salaire de base ce qui les dispenserait de nous augmenter.

 

Je sais très bien que pour certains ces avantages n'existent même pas mais de plus en plus on rogne sur les conventions collectives et que va-t-il rester ? Je vous donne la réponse : rien. Alors pour une fois il semble que ce mouvement ait été suivi tout du moins dans notre organisme. Tous les organismes, on va dire sociaux, étaient concernés c'est à dire : la CAF, l'URSSAF, la CRAM, UCANSS .....

 

Je n'ai pas pour habitude de me plaindre  sur mon blog mais là, la coupe est pleine alors je dis "y en a marre".

 

 

Commenter cet article

Mpie56 12/02/2011 16:48


C'est malheureusement la même chose dans toutes les administrations ! Tout fout le camp !!! Les collègues sont démotivés, ne savent pas ce qu'ils vont devenir dans les quelques années à venir et se
tracassent pour leur avenir incertain.
Restriction de personnel, restriction de fournitures, restriction de matériel, etc... Bientôt, on devra venir travailler avec nos propres crayons...
Certains disent : on a encore la chance d'avoir un boulot ! Oui, mais pour combien de temps et dans quelles conditions ???
Bon courage à toi.


marivais 16/02/2011 23:36



merci marie pierre, ma galère est différente de la tienne mais y a desz jours j'ai du mal à supporter.



lizagrèce 09/02/2011 13:06


Oui je sais ... c'est honteux ...
Aujourd'hui sur mon blog j'ai mis un lien avec un autre qui parle aussi de ses conditions de travail en hôpital. c'est instructif aussi. Si tu as le temps vas voir. je pense que ça t'intéressera


marivais 09/02/2011 22:45



oui j'ai lu cela ce matin, les hopitaux ce n'est pas triste non plus. je vais retourner voir de plus près car je n'ai pas eu trop de temps ce matin. En plus il est
écrit par une collègue alors raison de plus.



nadette 09/02/2011 10:12


merci de m'avoir répondu, il est dommage de perdre tous les acquis, mon neveu travaille à urssaf et son épouse à la sécu, je reconnais que c'est boulot, boulot!!! ma belle soeur à france -télécomm,
ils sont osé la mettre sur les mobiles, de 13h à 20h, un samedi sur deux elle doit y aller à 53 ans!!!
Je suis anti -ouverture le dimanche car je pense que les gens ont une famille, et je ne vais jamais en courses ces jours-là, ceci n'est pas normale, sauf pendant les vacances et ceux qui
travaillent pendant les saisons, tu vois je suis respectueuse, je pense que il faut traiter cas par cas, ce qui serait difficile car ils suppriment des postes!!!
il y aurait tant de choses à changer, travailler à 7° c'est pas normal non plus!!! c'est indécent je trouve!!!
Je suis nounou et contente de ne pas travailler à l'extérieur, je crois aussi que celà ne changera jamais!!!
Maintenant c'est travail, travail, et toujours ce qui attendent bien tranquillement chez eux des aides!!!
Alors je dis courage car il en faudra, et puis augmentation des salaires .......
Bisous à toi
nadette


marivais 09/02/2011 22:44



je travaille à la sécu également, il était question que l'on travaille le samedi mais on en parle plus.



Cathy 09/02/2011 08:39


La grève est encore un des rares privilèges en France alors pourquoi s'en privé. Chacun défend son beefsteack comme il peut !!!!! Alors haut les coeurs lol !!!!
Bisous


marivais 09/02/2011 22:42



merci cathy, on doit remettre çà mardi prochain.



lizagrèce 08/02/2011 21:23


Bravo ! Tu as entièrement raison ...
Tous les acquis sociaux dans tous les pays d'Europe volent en éclat et pour qui ? Pour les banquiers et les actionnaires de tous poils ...
Notre beau service public français devient peau de chagrin. Les fonctionnaires sont traités plus bas que terre. Quand je reviens en France je note chaque fois les dégradations.


marivais 09/02/2011 08:18



nous étions un des organismes les plus " favorisés" mais maintenant ce n'est plus le cas. Lorsqu'on y travaille je peux te dire que les conditions de travail ne sont
pas idéales, jeudi nous n'avions pas de chauffage, il faisait  7°, il n'y a que les chiffres et les stats qui comptent, le reste c'est peanut.



Véronique D 08/02/2011 20:33


Tu as bien raison, Y EN A MARRE!!!


marivais 09/02/2011 08:19



oui j'espère qu'ils ne vont pas réussir à tout changer.



nadette 08/02/2011 18:45


bonsoir,
il est difficile de répondre sur un sujet brulant, il faudra bien de toute façon que ceux qui bossent paient pour ce qui ne font rien et qui profitent eux de tous les avantages!!!!!! attention, je
dis bien que ceux ou celles qui perdent un emploi, pas facile de retouver du travail!!
je connais une mère qui a fait 7 mômes, qui loge dans un f5, qui ne travaille bien sur, qui va quémander à ursaff de l'aide, et j'en passe sans aller bien loin non plus!!
il ne faut pas aller bien loin pour en trouver, une cousine qui n'a jamais rien foutu de sa vie, a droit à une pension à la cotorep, tout çà parce que mon oncle connait le droit par coeur, elle
touche 500 euros par mois, elle a un logement, se permet d'aller manger chez ses parents(car elle ne sait rien faire), en plus elle ne doit pas payer le loyer, et se permet de faire un voyage
chaque année, son père l'a fait passer pour dépressive!!! Alors que je suis sure que certaine personnes le sont en vrai, elle ne sot pas aider!!!!!!!!! ils devraient plus approfondir les
enquètes!!!!
je n'ai jamais fait de grêve, on n'avait pas le chois à l'usine, c'était la porte!!
je ne mets pas tout dans le même panier, mais il y 40 ans, on devait bosser à l'usine car sinon on n'avait rien!!
je te souhaite courage quand même
bises nadette


marivais 09/02/2011 08:14



des personnes que tu  décris j'en vois tous les jours dans mon travail et bien souvent je les accompagne pour obtenir des droits. C'est sur pour certains le
droit de grève n'est même pas un droit.