bonne fête

Publié le par marivais

aujourd'hui c'est la saint gilles. Je vous entends déjà dire "comment le sait elle ?" tout simplement par ce que mon cher et tendre se prénomme gilles. Je te souhaite donc une bonne fête mon chéri ainsi qu'à tous les gilles de la blogosphère.

 

Allez je vous donne un peu d'histoire sur le prénom :

Étymologie : Gilles a une origine assez fabuleuse. Aigis, aigidos signifie en grec " peau de chèvre ".
Les boucliers des combattants de l'Antiquité hellénique étaient recouverts de ce cuir soigneusement tanné, et aigis en vint assez rapidement à désigner le bouclier en général, et en particulier le bouclier de Zeus, hérissé comme une toison, bordé de serpent, avec une tête de Gorgone (un monstre) au milieu. Le roi des dieux prêtait parfois cette arme défensive et offensive à sa fille bien-aimée, Athéna, qui est souvent représentée porteuse de cet emblème divin. C'est là l'origine du mot français égide, signifiant protection. Gilles est donc un nom grec, invoquant Zeus et Athéna, mais il est vraisemblable qu'il doit sa diffusion dans de nombreux pays occidentaux à un homonyme germanique issu de gisil, " le descendant de bonne race ", que l'on retrouve dans la formation d'autres prénoms (Gilbert, par exemple). Le succès de Gilles à partir du haut Moyen Âge doit beaucoup à l'immense popularité de son saint patron. Sa " légende dorée " affirme qu'il venait de l'Orient chrétien et qu'il était fils de roi. Fuyant les honneurs, il s'installa en ermite dans le désert de Crau, en Provence. Sa retraite fut découverte par des chasseurs qui, ébahi par les miracles qu'il accomplissait sans y prêter attention, l'obligèrent à fonder une abbaye, vers lequel accoururent de nombreux moines. Il serait mort aux environs de l'an 700. Au Moyen Âge, son tombeau devint le troisième lieu de pèlerinage de la chrétienté, après Jérusalem et Saint-Jacques-de-Compostelle. De très nombreuses églises lui furent dédiées, en particulier en Écosse ; la cathédrale d'Édimbourg porte son nom.

 

Bourg la reine possède son église saint gilles, lieu où il a fait  sa communion.

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

lizagrèce 01/09/2010 21:25


Je ne lui souhaite pas ...


Véronique D 01/09/2010 20:30


Bonne fête à lui! Si tu passes par le département de la Vienne, il y a un joli cycle de saint Gilles peint à la fin du 13e ou au début du 14e siècle sur le mur sud du transept sud de l'église de
Civray (photo du boulot envoyée ajd à Gilles, un des photographes de mon service! Mais c'est une photo du bureau, je ne peux pas l'utiliser...)


lizagrèce 01/09/2010 16:09


C'est peut-être d'origine grecque mais ici c'est un prénom qui n'existe pas . Je le sais parce que c'est le prénom de mon mari (à moi aussi) et que personne n'arrive jamais à s'en souvenir tant il
représente une curiosité.. En plus le G (prononcé "ge") n'existe pas dans la langue grecque ainsi que le "j". Donc en plus on l'appelle "zil"
Je saurai donc que c'est sa fête ... Mais, pas ici non plus car nous avons le calendrier des saints orthodoxes qui n'est pas le même que celui des catholiques


marivais 01/09/2010 18:00



alors tu lui souhaites quand sa fête ?